Radio Breizh 5 radio ar Vro

AN HOLL ABADENNOÙ

Abadenn Rock'n'Roll Story - Pennad skignet d'ar 21.03.2016

120 munut

La Rock'n'roll Story de Sting (& the Police)

Pennad-komz kaset da benn gant : Damien

Ce soir, on va voir que contrairement à rumeur, Police est bien un groupe de rock (voir de punk... en tout cas pas de reggae). Et Sting, en deuxième heure, qui de son exil fiscal en Irlande, aura retenu (sur salaire) de bonnes inspirations musicales.
Mais commençons par le commencement. Avant la version qu'on connait (Summers / Sting / Copeland), il y avait le duo Stewart Copeland / Henri Padovani qui voulait monter un groupe de Punk. Ils débauchent le bassiste de Last Exit, Sting, et enregistrent quelques titres dont:
Police - Fall Out (version originale)
Puis le bassiste Mike Howlett, qui vient de quitter son groupe Gong, fait appel à Sting, Copeland et Andy Summers (qui rejoint Police de temps en temps sur scène, au grand désespoir du duo initial) et enregistre aussi quelques titres dont:
Strontium 90 (c'est leur nom, et leurs enregistrements sortiront quelques années plus tard sur une compilation Police Academy) - Every little thing she does is magic (version originale aussi, bien différente de celle de Police).
Puis vient la Police, avec 2 titres par album, dans l'ordre chronologique. En gros, ça va cresendo, jusqu'à ce que plus personne ne se supporte. Pour plus de détails, écoutez donc le podcast ;)
Born in the 50's / Next to you - album Outlandos d'amour
Message in a bottle / Does everyone stare - album Regatta de blanc
Canary in a coalmine / Behind my camel - album Zenyatta Mondatta
Omegaman / Invisible sun - Ghost in the machine
King of pain (COVER SESSION) / Synchronicity II - album Synchronicity
Et comme Police se sépare, passons aux carrières solos. Copeland va faire de la bande originale de films en veux tu en voilà, Summers, qui avant Police participait à ce genre de choses...
Eric Burdon & The Animals - Ring of Fire
Kevin Coyne - Tulip
... continue les collaborations et les projets solos. Et pour la seconde partie d'émission, intéressons nous à Sting. Mais jsute avant:
Alaniss Morrisette - King of pain (COVER SESSION)
Pour Sting, on n'écoutera qu'une chanson par album, parce que le monsieur est plus productif en solo qu'en groupe (mais aussi plus cher en concert... beaucoup plus cher. Genre tu peux voir Police pour 50¬ mais Sting pas à moins de 150¬ certaines fois).
Russians - album The dream of the blue turtles
Fragile - album Nothing like the sun
All this time - album The soul cages
She's too good for me - album Ten Summoner's tales
Valparaison - album Mercury falling
Fill her up (feat. James Taylor) - Brand new day
Stolen Car - album Sacred love
Comme Bowie, il nous fait sa trilogie berlinoise (ou presque, les albums suivants vont sortir chez Deutsche Grammophon)
King of pain - album live à Berlin 2010 avec le Royal Phillarmonic Orchestra (COVER SESSION)
Fields of Gold - album Songs from the Labyrinth
The snow it melts the soonest - If on a winter's night
Et comme beaucoup de rock stars, il arrive toujours un moment où on cède aux sirènes de l'album de reprises avec l'orchestre symphonique qui va avec.
Every little thing she does is magic - album synphonicities (et toujours pas la version originale...)
Tiens, avant de finir, et Padovani alors? Ben il a aussi continué son petit bonhomme de chemin dans le monde du punk londonnien et d'ailleurs, et revient dans les 2000's avec un album sur lequel on retrouve quelques anciens de Police
Henri Padovani - Welcome Home
Sting - Sky Hooks & Tartan paint (feat Brian Johnson) - album The last ship