Radio Breizh 5 radio ar Vro

AN HOLL ABADENNOÙ

Abadenn Les bonnes ondes, à la bonne heure - Pennad skignet d'ar 02.04.2020

70 munut

Les bonnes ondes de Brézéo/Co-Rennes a virus/Natah Big Band

Pennad-komz kaset da benn gant : JB, Mathieu, Jessica, Clément

Après la revue de presse de Gwénael Merret, rédacteur en chef des infos du pays de Ploermel-Redon, nous accueillons par téléphone Stéphane Boulet, président du groupement d'employeurs du pays de Ploermel Brézéo pour un point sur l'organisation des entreprises en pleine crise. Puis on en vient à la question de la culture :
Comment entre musiciens continuer à faire de la musique ensemble pendant le confinement ?
Comment mettre à profit cette période et inventer une manière de continuer à créer et à partager ?
De cette incertitude engendrée par cette situation inédite est née l'idée de réunir les musiciens rennais autour d'un projet collaboratif : Ecrire, enregistrer et filmer un morceau tous ensemble, à distance, chacun avec les moyens dont il dispose dans son lieu de confinement.
Réunir toutes les propositions, certaines enregistrées avec les moyens du bord, les compiler, les agencer et en faire un titre représentant la diversité de la scène rennaise.
Certains mettent leurs talents de monteurs, réalisateurs, techniciens au service de cette entreprise improbable et pharaonique !
10 jours, 65 musiciens, 170 pistes audios et autant d'extraits vidéos plus tard, un clip de 8'30 jubilatoire et survitaminé émerge, boosté par une trentaine de danseurs rennais venus compléter le tableau de famille.
https://www.youtube.com/watch?v=ESOgi2cI7MQ&feature=emb_logo
Pour finir, Maël Morel, du groupe Natah Big Band, vous propose de découvrir leur dernier clip "Kholauss" tourné à l'envers, au jardin du Thabor, pour une visite virtuelle, du coin de verdure rennais.
https://www.youtube.com/watch?v=cUOp0tE_tRQ&frags=pl%2Cwn
Bons plans du confiné :
Faire un hologramme à la maison : https://youtu.be/lnzcvGEl6IU
Un jeu vidéo fait maison : http://www.sploder.com/
Musique : Avant le confinement-Giédré / Bertrand Belin-Ville vide