Radio Breizh Le portail des radios en langues bretonnes

TOUTES LES ÉMISSIONS

Emission PopSkeud - Episode diffusé le 17.03.2014

30 minutes

DEVENDRA BANHART "Mala" (2013) 1/5

Episode animé par : Gwenael Kere

Rediffusion de l'émission du 18.3.2013

Le plus célèbre des néo-hippies publiait en 2013 son huitième album, Mala, apparent retour aux sources. Né au Texas, passé par le Vénézuéla, et élevé en Californie, Devendra Banhart s'est vu propulser chantre-en-chef de la nouvelle vague psyché-folk au début des années 2000s, grâce à ses arrangements acoustiques, un son romantique et des textes enracinés. Ses albums sont de qualité, certes, mais pas toujours aussi surprenants au fil du temps, et parfois même un peu longuets. Mala fait la synthèse entre l'inspiration des débuts et les diverses expérimentations tentées par l'artiste, pour ne garder que le meilleur, cette fois.

Plus lent et sombre au début ("Golden girls"), il retrouve le sens de la mélodie efficace (aussi en espagnol dans "Mi negrita"), des compositions plus déroutantes comme issues des 50s ("Your fine petting duck"), ou aux influences reggae ("Won't you come over"), mais le tout sait garder une unité malgré tout évidente.

Devendra Banhart montre à nouveau les multiples facettes de son âme musicale, toujours sur du velours, et plus en phase que jamais avec lui-même et avec son époque. Sans ennui, nous avons là un bon disque !

T.REX "Cosmic dancer"
in Electric warrior (1971 . Fly)

CHRISTOPHER OWENS "New York City"
in Lysandre (2013 .

CHRISTOPHER OWENS "Here we go"
in Lysandre (2013 . Turnstile)

ALPINE DECLINE "Drunk on crystal fire"
in Night of the long knives (2013 . Laitdbac)

DEVENDRA BANHART "Never seen such good things"
in Mala (2013 . Nonesuch)

VANESSA PARADIS "Love song"
in CDsingle (2013 .

Liens du jour :
> Devendra Banhart
et
> T.Rex
> Alpine Decline
> Christopher Owens

Forum

  • 1...1/1
  • Ho abadenn POPSKEUD

    14.09.2011

    Kani du

    Ho abadenn zo kani gwellañ 'moa ket james kleùet a-houde gwerso. Braù ! Kendalhit èl-sen. Joé.

Ajouter un commentaire